• FR
  • EN

Ingénierie de la conception (option)

Sigle: op_I1, ECTS: 42

Objectifs du cours

L’option Ingénierie de la Conception permet aux ingénieurs généralistes de se former aux métiers de la conception, au management de l'innovation et aux projets industriels.  
A l'heure de la transition énergétique, des objets "connectés", des villes et des mobilités "intelligentes", du développement "d'usines conceptives", de la "digitalisation" du travail, les activités de conception (ingénierie, développement de produits et services, marketing technique, R&D, design, et même fabrication aujourd'hui…) permettent aux ingénieurs de renforcer la compétitivité des entreprises et des écosystèmes et de contribuer au développement de nouveaux produits et de nouveaux services pour les écosystèmes socio-économiques. Ces activités, qui connaissent une mutation mondiale forte, mobilisent aujourd'hui des méthodes de gestion à la fois rigoureuses et créatives, prenant en compte les multiples dimensions (économiques, sociales, environnementales, scientifiques, cognitive, design…) des nouveaux produits ou services. Ces outils et ces méthodes, avec lesquels les  ingénieurs généralistes sont particulièrement à l'aise, sont recerchés par les entreprises et sont fondés au plan scientifique sur les avancées les plus récentes des des théories de la conception, notamment la théorie C-K, développée à MINES ParisTech et aujourd'hui référence mondiale. Les étudiants apprennent à maîtriser les outils traditionnels, les méthodes à la mode (design thinking, open innovation, contests,...) et les outils les plus en pointe dans l'industrie (méthode KCP, conception de brevets,...). Les activités de conception appellent aussi de nouveaux principes d’organisation et des formes de stratégies technologiques et industrielles que l'option permet de découvrir (organisation par projets, par plateformes, par modules, conception par les communautés et les usagers, open innovation…). 
L’option, qui se déroule dans le cadre de la chaire Théorie et Méthodes de la Conception Innovante, supportée par 11 industriels (dont un collège de start up et PME, permet l’acquisition de ces matières tant au niveau scientifique qu’au niveau professionnel. Les cours de base présentent les théories plus récentes de la conception (notamment les approches allemande, française, américaine, japonaise et israélienne). L’option introduit aussi les pratiques de conception et de conduite de projet dans divers secteurs industriels. L’acquisition de ces méthodes est consolidée par le travail d’option où les élèves sont associés à des projets réels en entreprise qui leur permettent d’accroître leur préparation professionnelle et leurs capacités d’intervention dans des projets industriels importants et novateurs, aussi bien dans les plus grands groupes que dans les ETI, les PME et les start-ups. 
L’ingénierie de la conception dispose ainsi d’un ensemble de bases théoriques, d’outils et de démarches, mobilisés et recherchés par les entreprises des secteurs les variés et les consultants spécialisés.

Programme

Contexte national et international
L’option coopère avec les établissements scientifiques internationaux les plus en pointe dans son domaine (Chalmers, Stanford, Carnegie Mellon, Imperial College, RWTH Aachen, Delft…) et avec les grandes écoles de design françaises (Strate College, Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle, ENSAD).
Par comparaison avec les cursus de ces grands établissements scientifiques internationaux, l’option permet aux étudiants d’associer de façon originale les enseignements "d’Engineering design", de "Project management", "d’Innovation management" et "d'industrial design". 
Perspectives et débouchés
Les anciens élèves de l’option débutent dans des secteurs très variés (industrie automobile, aéronautique, high tech, luxe, services, conseil en innovation ou en propriété industrielle, santé, énergie, grande distribution,…), y-compris les secteurs de la création. Avec le développement des directions de l’innovation dans beaucoup de grands groupes, plusieurs élèves ont très vite été amenés à occuper des fonctions de responsable d’innovation de haut niveau (Schneider, Thales, RATP, SNCF, Urgo, Airbus,...). 
Quelques sujets d'option représentatifs traités ces dernières années :
Le travail d’option se déroule d’octobre à juin. Les sujets sont soigneusement sélectionnés dans des secteurs très divers. Ils sont de deux types principaux :
• Type 1 : les élèves participent au développement d’une gamme de nouveaux produits ou systèmes et mettent en place de nouvelles démarches de conception. Quelques exemples :

  • Seb / incubateur de start-up : développement de dispositifs de lutte contre les moustiques et les maladies vectorielles
  • Soft@Home / Orange : valorisation des données des box internet dans la maison
  • Urgo médical : développement d'objets connectés dans la santé
  • Décathlon : la "fraîcheur" des vêtements sportifs : méthodologie d’exploration et de structuration d’un nouvel espace de valeur.
• Type 2 : Les élèves participent au développement de méthodes de conception. Quelques exemples :
  • Airbus : méthodologie de support au transfert de technologies intersectorielles; outil d'aide à l'innovation pour "l'usine conceptrice"
  • Thales avionics : Du besoin opérationnel à la conception innovante : le cas des viseurs de casque pour pilotes d’hélicoptères.
  • SNCF / Zeebra (start-up) : développement d'outils et de service numérique pour la coordination des experts innovation dans l'entreprise. 
Durant ces travaux, les élèves reçoivent un soutien important de la part du corps enseignant de l’option. C’est un moment pédagogique fort au cours duquel les optionnaires peuvent consolider leurs connaissances et acquérir une première professionnalisation sur un sujet correspondant à des enjeux réels d’entreprise.

Modalités pédagogiques

Enseignements spécialisés imposés par l'option :
Aucun enseignement n’est imposé.
Enseignements spécialisés recommandés par l'option :
L’option recommande les ES suivants (3e semestre) :

  • Système de Production et Logistiques (S3 ou S5);
  • Recherche Opérationnelle (S3).
  • Processus génératifs (S4 ou S6)
Emploi du temps de l'option :
Ce cycle d’environ 6 semaines (2 semaines en 2A et 4 semaines en 3A) comporte quatre modules principaux de 30h :
  • Théories de la conception : théorie de la décision dans l’incertain et modèles d’exploration arborescente. Introduction à la théorie C-K. Approches systématiques et axiomatiques. Modélisation des connaissances.
  • Gestion de projet et méthodes d'innovation : organisation des projets et des équipes. Planification en situation d’incertitude et d’innovation. Gestion des portefeuilles. Gestion de risques et contrats en projet. Iniation aux méthodes "design thinking", user involvement, open innovation, KCP, C-K invent,...
  • Stratégies d’entreprise et économie de la conception : croissance des entreprises et stratégies de conception. Modèles de la firme innovante. Stratégies de plateformes. Innovation de Business Model. Gestion d'écosystèmes innovants. Gouverannce de l'entreprise innovante. 
  • Ateliers de conception et initiation au design : application de la théorie C-K pour développer des concepts novateurs portant sur des produits simples ; initiation au design avec un professeur de Design (école "the sustainable design school", Nice) et en lien avec les étudiants designers de l'Ecole de Design Olivier de Serre. 
Un voyage d’option est organisé pour étudier un "milieu innovant" (Boston 2007, Silicon Valley 2009, Shanghai 2011, Montréal 2013 et 2015, Suède 2017). Les élèves rencontrent à la fois des firmes innovantes et des équipes universitaires dans le domaine de l’option. Ce voyage a lieu sur une semaine en avril (2A & 3A).Des travaux de bibliographie et de recherche personnels sont également proposés aux élèves.

Equipe pédagogique

Responsable(s)
Sophie HOOGEPascal LE MASSONBenoît WEIL

Chargé(s) d'enseignement
Armand HATCHUELBlanche SEGRESTIN

Intervenant(s)
Franck AGGERI ; Marine AGOGUÉ ; Georges AMAR ; Frederic ARNOUX ; Pierre-Antoine ARRIGHI ; Simon AUBRY ; Eloi BEAUDOUX ; Mathias BEJEAN ; Elsa BERTHET ; Ingi BROWN ; Eric CARREEL ; Mathieu CASSOTTI ; Vincent CHAPEL ; Paris CHRYSOS ; Patrick COGEZ ; Pascal DALOZ ; Albert DAVID ; Benjamin DUBAN ; Maria ELMQUIST ; Tobias FREDBERG ; Gilles GAREL ; Annabelle GAWER ; Annie GENTES ; Stéphanie JACQUEMONT ; Akin KAZAKCI ; Olga KOKSHAGINA ; Guillaume LAPEYRONNIE ; Maurille LARIVIERE-SOULEZ ; Guirec LE LOUS ; Charlotte LELEU ; Sylvain LENFLE ; Mats LUNDQVIST ; Aymeric MALHERBE ; Delphine MANCEAU ; Marc MAURER ; Christophe MIDLER ; Michel NAKHLA ; Susanna OLLILA ; Jean-Hervé POISSON ; François POUILLOUX ; Vincent RICCO ; Brigitte ROMAGNÉ ; Dominique SUSSOT ; Benoit TUCOULAT ; Alessandro VICARI ; Anna YSTRÖM
Sigle op_I1
Année 2ème & 3ème année
Niveau Graduate 1st year, Graduate 2nd year
Crédits ECTS 42
Coefficient 0
Nb. d'heures 266
Nb. de séances 213
Type de cours Option
Semestre 4, 5, 6
Période Printemps
Domaines
  • Sciences économiques et sociales
Dernière mise à jour:
09 Feb 2017 14:07 par pascaline