• FR
  • EN

Innovation et entrepreneuriat (option)

Sigle: op_I2, ECTS: 42

Objectifs du cours

L’option Innovation et entrepreneuriat est une option de management.

Elle prépare les élèves-ingénieurs à la création d’activités économiques basées sur des innovations. Ces activités peuvent donner lieu à la création de nouvelles entreprises (start-ups) ou de nouvelles entités au sein de groupes existants (intrapreneuriat).

L’option apporte aux élèves qui la suivent un fort esprit entrepreneurial, des compétences (identifier et saisir des occasions de création, générer des idées, gérer l’incertitude, communiquer, négocier, constituer et diriger une équipe) et des connaissances (en marketing et innovation, finance entrepreneuriale, management de l’innovation, construction de business models, stratégie, propriété intellectuelle) qui permettent d’affronter les situations entrepreneuriales.

Ces objectifs sont proches de ceux d’institutions avec lesquelles nous collaborons :

«We believe that engineers and scientists need entrepreneurial skills to be successful at all levels within an organization. We prepare students for leadership positions in industry, universities, and society...»
          Stanford University School of Engineering

«Whether embarking on a new venture or incorporating entrepreneurial thinking into the management of existing organizations, an understanding of the principles of entrepreneurship is indispensable».
          Innovation & Entrepreneurship Department, Imperial College London

Pré-requis

Pas de pré-requis

Programme

Le parcours entrepreneurial
Il comprend les périodes dites d’enseignement de 2e et de 3e années avec quatre ensembles d’activités : des modules d’enseignement technique (1), des ateliers avec des entrepreneurs et des professionnels (2), une mission à l’étranger (3), la construction d’un projet de start-up (4) ; et, la période de « stage » d’option (5) qui se fait dans des configurations variées de la création d’entreprises au développement de nouvelles activités dans des grands groupes, en passant par l’immersion dans une start-up ou une société de capital-risque.

1 - MODULES D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE (3A) avec des professeurs de business schools (HEC, ESSEC, ESCP, Imperial College) ou des professionnels : Management et entrepreneuriat, Marketing et communication des innovations, Droit (propriété intellectuelle, droit social, forme sociale des entreprises), Finance et financement (ingénierie financière, capital-risque, politiques et aides publiques), Design (avec les étudiants de l’ENSCI), Négociation…

2 - ATELIERS AVEC DES ENTREPRENEURS (3A) sur les Processus de création des start-ups, l’Entrepreneuriat dans les grands groupes, l’Entrepreneuriat social, la création d’entreprise dans des secteurs variés (biotechs, clenatech, numérique, etc.). Il s’agit de comprendre les processus entrepreneuriaux dans différents contextes, mais aussi les difficultés et les problèmes rencontrés et la façon dont les entrepreneurs les ont surmontés. 

3 - MISSION À L’ETRANGER (2A) pour comprendre un écosystème entrepreneurial : 2013 à New York, 2014 à Shanghai, 2015 Berlin, 2016 Londres et Cambridge, 2017 Helsinki…

4 – PROJET DE CREATION DE START-UP (3A). L’objectif est de bâtir un projet de start-up entre début octobre et fin janvier. La méthode : les élèves par groupe de 2 ou 3 doivent définir une proposition de valeur, une description du marché cible potentiel, analyser son environnement, définir son avantage compétitif, construire son architecture (ressources et activités clés, partenariat) et son modèle de revenu. Pendant ces 4 mois, ils sont encadrés et fin janvier, ils présentent leur projet à un comité d’investissement composé d’entrepreneurs et d’investisseurs en capital-risque. Cet exercice encourage la créativité, la prise de risque, l’autonomie, le travail d’équipe et l’engagement des élèves (les groupes travaillent en dehors des créneaux horaires de l’option !). Il complète et permet une mise en œuvre pratique des enseignements, rencontres et conférences des différents modules et ateliers de l’option. Ces projets peuvent éventuellement se poursuivre jusqu’à la fin juin et devenir  le « stage » d’option de 3A. Certains d’entre eux sont devenus de réelles entreprises (Spotistic, YesPark…).

5 - SUJETS D’OPTION (3A). Ce travail pratique porte sur une situation réelle (en France ou à l'étranger) et demande un fort engagement personnel. Il se fait dans des configurations variées : au sein d’une start-up, d’un grand groupe (intrapreneuriat), en créant sa propre start-up (avec d’autres élèves ou un serial entrepreneur), dans une société de capital-risque, dans le monde de l’entrepreneuriat social…
Exemples de sujets :
- Kit&Pack, création d’une  start-up au service des makers  - Identifier les start-ups innovantes dans l’efficacité énergétique, Total Energy - Intrapreneuriat au sein d’un grand groupe audivisuel, CANAL+ - Emergence d’une start-up de la synthèse d’ADN, DNA Script - Comment un cabinet de conseil en stratégie peut-il être au centre de l’innovation technologique entrepreneuriale, Bain & Company - Répondre à un problème de société par une démarche entrepreneuriale : insertion des jeunes au Caire, AFD et Schneider Electric - Repenser la recommandation de films à travers une appli. smartphone, SOFA - Vers un nouveau mode de partage de compétences pour les entreprises avec la  start-up Jacoop - Création d’une start-up de gestion dématérialisée des files d’attentes, Q4U  

ORGANISATION PRATIQUE DE L'OPTION
L’option est choisie en moyenne par une dizaine d’élèves. La plupart des activités (modules, ateliers et projets de création de start-ups) se passent dans notre Espace de co-working (La Bulle électrique, à côté de la salle V334).

Spécificité de l'option
L’option est fortement ouverte vers l’extérieur (y participent des professeurs des meilleures Business Schools françaises) et l’international. Elle cultive des liens forts avec de nombreux acteurs de l’écosystème entrepreneurial (start-ups, grandes entreprises, financiers, recherche en entrepreneuriat, pouvoirs publics…). La pédagogie favorise les rencontres et les travaux avec des créateurs de start-ups ou d’activités nouvelles au sein de grands groupes, de sociétés de capital risque en France et à l’étranger. Les travaux se font en groupes. L’option met l’accent sur l’apprentissage par l’action et la pratique. Si les aspects académiques et théoriques ne sont pas délaissés, la plupart du temps se passe sur le terrain. L’option permet de se confronter à une vie économique de plus en plus changeante et difficile mais aussi riche et stimulante.

Le devenir des optionnaires (diplômés de 2009 à 2016)
La philosophie de l’option est que l’on peut être entrepreneur dans des contextes très différents. C’est ce que montre les 80 alumni de l’option depuis sa création. Aujourd’hui, 45 % d’entre eux des travaillent dans le monde des start-ups ou du capital-risque (par exemple : Weezic, Toucan Toco, YesPark, Captain Dash, Change.org et Aster Capital à San Francisco, Nest for All au Sénégal, Spotistic à Berlin) ; 25 % dans des moyennes ou grandes entreprises (par exemple : Criteo, Facebook à Londres, Airbus, Alstom, Renault, Vinci, SNCF) ; 20 % travaillent dans le conseil (Mc Kinsey, Bain, BCG) ; et 10 % sont en thèse ou en post-doc (Oxford, MIT, Mines ParisTech).

Modalités d'évaluation

Sur projet et implication

Modalités pédagogiques

Enseignements spécialisés imposés par l'option

Aucun enseignement n’est imposé. Il est conseillé aux élèves de s’investir dans un domaine technique qui les intéresse particulièrement et de suivre les ES qui lui sont liés.

Equipe pédagogique

Responsable(s)
Philippe MUSTAR

Chargé(s) d'enseignement

Intervenant(s)
Grégoire ALADJIDI ; Danièle BERNEMAN ; Jacques BIROL ; Elodie BONGRAIN ; Pierre BREESÉ ; Pierre CESARINI ; Lison CHOURAKI ; Bart CLARYSSE ; Massimo COLOMBO ; Julien CONORDIOU ; Bernard DEGORRE ; Pierre-Antoine DUCHÂTEAU ; Olivier EZRATTI ; Catherine FAURE ; Amaury KORNILOFF ; Etienne KRIEGER ; Johanne MAUCHAND ; Chahab NASTAR ; Anne-Claire PACHE ; Borris PAILLARD ; Sophie PELLAT ; Michel SAFARS ; Arielle SANTÉ ; Serge VATINE ; Mike WRIGHT
Sigle op_I2
Année 2ème & 3ème année
Niveau Graduate 1st year, Graduate 2nd year
Crédits ECTS 42
Coefficient 0
Nb. d'heures 266
Nb. de séances 213
Type de cours Option
Semestre 4, 5, 6
Période Printemps
Domaines
  • Sciences économiques et sociales
Dernière mise à jour:
20 Feb 2017 14:13 par pascaline